Le podologue : Questions fréquentes

par | Fév 23, 2021 | Podologue du sport

Que fait un podologue ?

Professionnel dans le domaine paramédical et détenteur d’un diplôme d’Etat, le podologue est un spécialiste des soins, des affections et des déformations des pieds. Grâce à ses compétences et souvent à sa double casquette de pédicure-podologue, il étudie la structure des pieds, leur façon de se positionner au sol et intervient pour déceler et traiter de nombreux troubles liés à une mauvaise posture.

Faut-il une ordonnance pour consulter un podologue ?

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour consulter un podologue, ni pour un bilan podologique ni pour d’éventuels soins d’hygiène des pieds ou un quelconque traitement de diverses pathologies. L’ordonnance établie par un médecin n’est obligatoire qu’en cas de prescription de semelles orthopédiques pour la prise en charge de la Sécurité Sociale, voire de la Mutuelle.

Doit-on passer par un généraliste pour voir un podologue ?

Non, absolument pas, chacun est libre d’aller consulter un podologue sans l’avis de son médecin. Cependant, un généraliste peut conseiller ou envoyer d’office son patient chez le podologue s’il pressent que l’origine d’une douleur peut provenir d’un déséquilibre de la statique ou d’un problème de posture. Par exemple, une douleur au genou récurrente due à une malposition des pieds au sol…

Quand consulter un podologue ?

Les troubles ou symptômes pouvant conduire à consulter un podologue sont divers et variés et il est bon de consulter un podologue à tous les âges lors de certaines affections, notamment le diabète, lors de la présence d’hallux valgus (oignons), d’ongles incarnés, d’hyperkératoses (durillons, cors), de verrues, de déformations du pied, de troubles de la marche ou de l’équilibre, de lombalgie récurrente, de problèmes aux genoux, aux hanches ou d’autre pathologies dans les articulations. Mais aussi pour les sportifs, pour qui un suivi podologique est fortement recommandé, à cause de la sollicitation importante des pieds dans certaines disciplines comme le running, la course à pied ou le jogging, par exemple.

Comment se déroule une consultation chez le podologue ?

Après analyse d’éventuels dossiers médicaux, la consultation démarre par l’anamnèse du patient, autrement dit son parcours de santé et la description du mal dont il souffre. Le podologue examinera ensuite ses chaussures, celles qui sont portées le plus souvent et les occasionnelles, afin d’y détecter d’éventuelles déformations et les conséquences possibles sur sa façon de marcher. Un examen clinique et des tests avec palpations suivront pour mieux repérer les points douloureux, puis un examen de la marche et de la course sur un tapis afin de bien visualiser comment les pieds se comportent dans la vie de tous les jours. Enfin, dernier point de la consultation, analyse du déroulé du pas et visualisation des appuis plantaires sur la plate-forme podométrique.

Quelle différence entre un podologue et un pédicure ?

Même si la plupart des podologues sont aussi pédicures, la pédicurie traite essentiellement le pied sous son aspect esthétique et son bien-être. Les soins prodigués étant centrés sur la peau et les ongles, traitant aussi bien les cors que les durillons ou les ampoules. Il peut aussi faire des massages et des bains de pied. Le podologue, lui, intervient sur la structure du pied, ses pathologies et ses déformations. Issu d’une formation Bac +3, il est habilité à procéder à divers examens de la posture pour poser son diagnostic et fabriquer des semelles orthopédiques si le cas du patient l’exige.

Quelle différence entre un podologue et un orthopédiste ?

Le podologue est chargé de concevoir et de fabriquer des semelles orthopédiques lorsqu’après une analyse des troubles morpho-statiques et dynamiques des pieds d’un patient, le diagnostic l’exige mais son champ d’action s’arrête là, se portant uniquement sur les pieds. L’orthopédiste, lui, est habilité à appareiller le corps humain tout entier. Spécialisé dans les pathologies des muscles, des os et des articulations, il peut fabriquer des attelles de mains, de genoux, des corsets, proposer des bandages herniaires ou des bas de compression. C’est un spécialiste de l’appareillage du corps humain.

Un podologue peut-il soigner les verrues plantaires ?

Oui, un podologue peut tout-à-fait utiliser le même matériel qu’un dermatologue pour éliminer les verrues, soit le laser ou l’azote liquide par la cryothérapie. Cependant, le matériel qu’il utilise et souvent bien moins puissant que celui du dermatologue et certaines verrues plus coriaces que d’autres peuvent nécessiter une exérèse qui ne peut être réalisée que par le dermatologue.

Comment le pédicure-podologue soigne-t-il un ongle incarné ?

En présence d’un ongle incarné, le pédicure-podologue doit tout d’abord s’occuper de la douleur créée par l’éperon (brèche de l’ongle) qui rentre dans la peau et crée l’inflammation. Pour cela, il faut couper l’éperon, soigner, mais aussi rectifier le tir de la pousse de l’ongle en insérant une petite prothèse pour qu’il pousse normalement

Quel est le coût d’une consultation chez le podologue ?

Le prix d’une consultation chez le podologue est de 27 € pour un praticien conventionné de secteur 1. Ce tarif peut varier en fonction des praticiens et suivant les régions. Pour ceux qui pratiquent des dépassements d’honoraires (secteur 2), le prix de la consultation peut être augmenté ou peut varier en fonction du type de soins réalisés en cabinet.
Quel est le prix des semelles orthopédiques chez un podologue ?
En fonction du type de semelles, de la pointure, de la technologie et des matériaux utilisés, le prix des semelles orthopédiques peut varier de 75 euros à 400 euros (pour le très haut de gamme) mais en général, pour une paire de semelles orthopédiques thermoformées de très bonne qualité, sur moulage du pied du patient, il faut compter 170 euros.