Podologue Amélie Tardivel

lundi et vendredi 8h30 – 20h

mardi et jeudi 9h – 21h

Comment bien se préparer pour un Marathon, les conseils du podologue

La préparation du pied pour une course longue durée

Une course longue durée, quels sont les risques podologiques ?

Avant tout, une peau non préparée aux frottements et aux contraintes du terrain ne résistera pas à la course. Des plaies et des ampoules apparaîtront. La douleur provoquée ne fera que limiter votre performance.

De même, des ongles coupés sans attention pourraient appuyer contre vos chaussures, vous gêner pendant la course et générer des douleurs.

Les conséquences d’un mauvais chaussage seront d’ordre cutanés ou musculo-tendineux (ex : entorses).

Vous devez également vérifier qu’aucuns troubles musculo-squelettiques du corps ne freinera votre course. Par exemple, la déviation de l’appui podal est une problématique fréquente, non visible sans l’œil d’un spécialiste. Pourtant, elle peut être la cause de douleurs sur l’axe jambier après le marathon. Des semelles orthopédiques peuvent être nécessaires.

Avant un évènement sportif intensif, il est préférable de suivre les conseils d’un podologue. En particulier si vous êtes sur votre première course, un bilan podologique complet est primordial.

Préparer ses ongles et sa peau avant une course longue durée:

Il ne faut pas négliger la coupe des ongles et surtout, ne pas l’oublier !
Coupez vos ongles droits sur l’extrémité avec un coupe-ongle et arrondissez les côtés à l’aide d’une lime à ongle.
Pour préparer la plante de vos pieds, hydratez régulièrement vos pieds. Appliquer également une crème à base d’acide citrique préconisée par un spécialiste.
Tous les soins de pédicurie visant à traiter les kératoses (cors, callosités) et les infections cutanées doivent être effectués par un pédicure-podologue avant la course. Les infections risquent de s’aggraver pendant l’effort.

Afin de vérifier qu’aucune fragilité cutanée ne vous gênera pendant votre course, consultez un pédicure-podologue.

Choisir un chaussage adapté pour une course longue durée:

Les chaussettes et les chaussures :

Tout d’abord, penser à prendre des chaussettes de rechange pour la course.
La qualité est importante, ne prenez pas de chaussettes trop fines. Faîtes attention à les prendre de taille convenable, elles doivent remonter au moins au-dessus de la chaussure.
Enfin, concernant vos chaussures, elles jouent un rôle majeur dans la course. Le talon doit pouvoir absorber les chocs sur la durée et l’empeigne ne doit pas limiter votre mouvement.
Le chaussage est essentiel lors d’un marathon. Choisissez le chaussage adapté à votre morphologie avec votre podologue.

Les semelles orthopédiques pour une course longue durée:

Avant la course, il est nécessaire de consulter un pédicure-podologue pour effectuer un bilan podologique. L’objectif est de déceler les troubles posturaux ou d’appui podal potentiel.
En effet, les articulations proches du pied (cheville, genou, hanche) vont compenser le trouble. Le marathon entraînera alors une sur sollicitation des articulations.
Les semelles orthopédiques stimuleront les récepteurs sensitifs du pied pour réajuster votre posture et réduire les risques musculo-tendineux et ostéoarticulaires suite à la course.
Épaisses de 3 mm maximum, les semelles orthopédiques sont réalisées sur mesure, spécifiquement pour la personne. Le pédicure-podologue joue sur plusieurs facteurs (ex : forme, épaisseur) pour favoriser la bonne position du corps pendant la pratique sportive.